• Home
  • /
  • on jase!
  • /
  • Une société du nombre :l’une des causes de cette génération anxieuse.

Une société du nombre :l’une des causes de cette génération anxieuse.

Le temps, la réussite scolaire, le poids, le salaire, l’appréciation des autres.À quel point ces nombres peuvent influencer notre tempérament?

 • Le temps
Depuis la tendre enfance,on nous pousse déjà vers le futur et pourtant ,on peut croire que ce temps est une matière infinie. Mais non! On nous pousse à regarder ,avec envie ou avec peur, ce qui nous attend dans l’avenir, sans simplement nous laisser vivre une journée à la fois. Nous laisser profiter de chaque instant, de chaque moment de la journée, sans regarder avec effroi le futur ou regretter ce passé. Le temps, c’est aussi cette routine, ce programme que l’on suit chaque semaine, ces HEURES de sommeil que l’on compte avec notre horloge de cell avant de se coucher. Toujours regarder ce qui nous attend.

• la réussite scolaire
Cette note parfaite , ce NOMBRE, tant attendu qui nous distingue des autres étudiants. Je me souviens de ces notes scolaires (A-B-C-D) qui nous mettaient beaucoup moins de pressions qu’aujourd’hui avec ces chiffres. Tu regardes ton voisin de classe et tu as ce désespoir d’avoir eu quelques pourcentages en dessous de lui, tandis qu’avec ces lettres , vous auriez été probablement dans la même catégorie de résultats. C’est dur aujourd’hui, car la société mise tellement sur une seule manière de compter ces résultats et de prioriser ces intellectuels ,qu’elle éloigne de la réussite scolaire ces manuels de ce monde. Cette société recherche des spécialistes, nous mettant la pression que le NOMBRE d’études va augmenter notre statut social, en montrant que sans spécialités, sans université, tu n’iras probablement jamais loin.

•Le poids
Cette image corporelle, tant mise de l’avant dans les publicités, qui nous démontre, encore une fois, que le NOMBRE de kilos nous aidera à  se faire accepter par la société. Cette pression de calories à perdre , notre nouvelle angoisse de compter tout ce qu’on mange, sans même apprécier ce que nous avalons. C’es logiciels de retouches , qui nous fait envier les kilos en moins des autres et qui nous ronge l’esprit jusqu’à nous en rendre malade.

•Le salaire
Un autre chiffre qui peut paraître assez stressant avec une société capitaliste comme l’a nôtre. Le chiffre annuel qui nous classe dans une catégorie dans la société. Ce chiffre qui nous met en bas ou en haut de l’échelle salariale. Ce chiffre qui nous fait faire continuellement des heures et des heures , afin d’atteindre cette obsession du chiffre parfait pour nous vivre une vie superficielle entourée de biens matériels et non de moments familiaux

• L’appréciation des autres
« Yeah ! 3000 amies Facebook, 900 sur twitter et 300 likes sur instagram. »
Aujourd’hui , on fait le tout pour le tout , afin de se faire apprécier et envier des autres. Combien de fois j’ai pu voir des filles se dénuder pour le nombre de likes, combien de fois j’ai vu des gens se créer des comptes instagram pour aller liker LEURS propres photos, ou tout simplement télécharger un logiciel de j’aime instagram. Combien de personnes ont pu supprimer leurs photos, parce qu’elle n’avait pas assez de j’aime. Tous ces efforts pour quoi? Pour ce NOMBRE. J’irai à dire que cette recherche du plus grand nombre est tellement rendue une grosse pression sociale qu’elle est, dans un même temps, l’une  des obsessions les plus populaires de nos jours.

Et après ça, on se demande encore pourquoi le taux de prescriptions de médicaments pour traiter les problèmes anxieux et dépressifs est en hausse. La société  nous laisse croire qu’on est libre et en paix sur notre destinée ,mais finalement, avec toutes ces aspirations qu’elle nous laisse de la vie parfaite , du poids , du salaire idéal , du nombre d’étude, de ceux qui réussissent ou non, je peux vous dire que nous sommes loin d’être dans une société paisible sans pression. Nous sommes dans une société où l’angoisse et la pression sont infinies.

 Alors, essayer de réfléchir a tout ça .. parfois le nombre ne change pas la vie. 

-Mlle J

_________________________________________________________________

12809614_939614112822944_566010017175960717_n.jpg

Mlle J est une jeune femme passionnée par l’écriture. pour Jessica, être une blogueuse , c’est un refuge dans lequel nous laissons place à ce que le monde pense tout bas. blogueuse a temps partiel et bientôt maman.

 

 

Laisser un commentaire

Please copy the string OSl1vZ to the field below: