• Home
  • /
  • on jase!
  • /
  • 5 choses chiantes quand tu es en béquille.

5 choses chiantes quand tu es en béquille.

le début de l’automne arrivent, les feuilles des arbres qui se colorent et tombent. Le petit vent frais mais confortable. Les petits nez qui coulent.Pour moi ça a été le retour à l’éducation physique. Je peux tu te dire que moi pis le sport, ça fait 2! Sérieusement, chaque fois que je fais du sport autre que de la danse, de fini toujours mal en point !

Mon dernier exploit a été en bloquant un ballon au soccer. Diagnostic : fracture du plateau tibial ( Tser l’os qui est supposé empêcher ta rotule de partir en courant ? Ben, c’est exactement de celui-là dont je parle ! ) ainsi que déchirure partielle d’un ligament. ( là, tu applaudis ) Alors cela m’a inspiré mon article de ce mois-ci : les cinq chosent les plus chiantes quand on est en béquilles.

1. Être au cégep.

Marcher d’un pavillon à l’autre au CEGEP est infaisable si on prend en compte que tu as UN sac pour mettre TOUTE TES FUCKING TRUCS ?!?! ( genre: portefeuille, paquetde cigarettes, boite à lunch, etc) Faque soit t’arrive mort à l’autre pavillon, soit tu fais comme moi et tu laisse faire.

2. Être lente

Si t’as des amis, il y a de fortes chances que ça t’arrive. tu dois toujours leur rappeler que tu es l’estropié en arrière et que t’aimerais qu’ils t’attendent pour pas passer pour la personne abandonnée.

3. la gravité et les béquilles.

Vous connaissez surement mon amis Isaac Newton ? Le mec aux cheveux blanc bouclés a découvert le secret de la gravité !! Ouais sérieusement !! Pis ben… Ça a l’air qu’il est ben friendly avec les béquilles parce qu’elles adorent profiter de la gravité pour tomber n’importe où, n’importe comment, à n’importe quel moment.

4. marcher entre des bureaux.

Essaie donc de marcher entre des bureaux toué avec des béquilles, c’est le boute de la marde !! Toujours un sac qui guette, des espaces assez petits pour des pieds, mais pas les béquilles bien sûr ! Et surtout le foutu petit bout de papier qui se glisse sous l’antidérapant de ta béquille ( La droite, la gauche ou même les deux ! ) rendant du même coup ta béquille dérapant. Plaisir garanti ! 

5. L’autobus de ville

Ça s’est le fun pas rien qu’à peu près Hein ? Surtout quand c’est plein, c’est encore plus
Merveilleux. ça donne ;

merci de m’avoir lu et surtout, j’espère que ça vous arrivera pas !

-Carolanne Bertrand

_________________________________________________________________

 

14067572_1241064989257511_4070368941279107996_n

Carolanne est une jeune femme de 18 ans. Caro a toujours voulu écrire. Quand elle était jeune , elle écrivait des poèmes, par la suite, elle a seulement écrit pour écrire. Sont petit rêve secret est d’être lu.

 

Laisser un commentaire

Please copy the string bHavGj to the field below: