• Home
  • /
  • on jase!
  • /
  • L’amour qui fait mal, c’est pas de l’amour.

L’amour qui fait mal, c’est pas de l’amour.

7b647412ac049e7cb4c910c639e885de

Je sais que tu essaies de te convaincre que c’est normal, que l’amour, le vrai, ça fait souffrir un peu. Que toutes ses larmes que tu verses pour l’autre personne, l’être tant aimé, font partie des effets collatéraux d’un amour passionné. Anyway, dans les livres et les films, les plus belles histoires sont celles où les personnages se tuent à force d’aimer, non?

Mais crois-moi, l’amour qui fait mal, ce n’est pas de l’amour.

Des chicanes de temps en temps, ça n’a rien à voir avec ce que tu vis. Vous avez dépassé le stade des prises de bec saines il y a longtemps. Tes maux de ventre d’inquiétude et ton stress constant sont des bons indices que ce n’est pas positif, ce que tu vis. Anyway, c’est toi qui exagères, non? C’est bien ce que t’essaies de te dire. À force de le répéter, ça va peut-être devenir vrai un jour…

Ce n’est pas nécessairement que vous ne vous aimez pas, au contraire. Mais vous vous aimez mal, et ça, c’est douloureux.

Mais l’amour, le vrai, ça te fait sentir calme. Promis, juré, craché. Tu te sens à l’abri des intempéries dès que la personne entre dans ta sphère de vie. Un feeling qui ressemble à enfiler un gros chandail de laine au mois de novembre, quand c’est gris et froid dehors. Le confort total, quoi.

Ton partenaire est censé te rassurer, te réconforter et t’apporter du positif, et non pas être la source de tous tes problèmes. C’est normal de se « pogner » de temps à autre, mais il ne faut pas en venir au stade où ta vie serait mieux sans l’autre.

Parce que l’amour, ça ne devrait pas faire mal, que ça fasse un mois ou une décennie que vous êtes ensemble. L’amour, c’est s’aider à surmonter des obstacles et se faire rire quand ça va moins bien. C’est se confier, être honnête, et se mettre à la place de l’autre. À deux, on est tellement plus forts. Surtout quand on s’entraide au lieu de se rabaisser!

Se sentir bien, et en confiance avec soi-même et l’autre, c’est pas mal plus confortable. Alors, vas-y, tu mérites une p’tite laine.

-Mylene

_________________________________________________________________

thumbnail_4321

Mylène Gosselin, 20 ans, proclamée Meilleure écrivaine émergente de l’année par mon chat, Arthur. Toujours à l’affût de produits de maquillage à prix charmants, de comptes Instagram inspirants, de livres à lire absolument et d’artistes débordants de talent.

Laisser un commentaire

Please copy the string BmrRZh to the field below: