Ma peine d’amour sans amour.

f3c038f0366c6197bf4602fd98e8f7ef

Il n’y a pas très longtemps, j’ai revu un gars de mon secondaire sur qui je tripais. C’est simple, je voyais son sourire et mon cœur devenait plus léger et j’avais des papillons dans le ventre.

J’étais amoureuse. Je ne voulais pas.

On a parlé une semaine, presque 24 heures sur 24. On se disait de belles choses, on rêvait l’un à l’autre puis finalement on s’est revus !

Je n’en revenais pas ! Le gars qui me faisait craquer était assis sur mon lit à moins de 1 mètre de moi !

On a passé la nuit à parler, à rire, à se raconter des anecdotes, etc.  C’était fait, j’étais retombée en amour.

Moi, cette fille au cœur de pierre, j’ai laissé un gars fendre ma carapace.

C’est après que ça s’est dégradé… il ne me parlait qu’une fois par semaine, étant trop occupé pour me voir ou me parler.

C’était comme si mon cœur se brisait à nouveau, pourquoi me faisait-il ça ? Sachant très bien que j’avais déjà assez souffert auparavant ? Pourquoi ne me disait-il pas tout simplement qu’il n’était pas intéressé ? Au lieu de trouver des excuses bidon à servir sur un plateau d’argent et trancher au couteau ?

Pendant une semaine, j’ai pleuré. J’ai pleuré parce qu’après tout le temps que j’avais mis à me protéger, un gars avait finalement réussi à me transpercer le cœur. J’ai pleuré, car j’ai cru que c’était ma dernière chance d’aimer. J’ai eu mal parce que j’ai eu l’impression que toute la gent masculine ne faisait que passer dans ma vie.

Après quelques semaines, je suis finalement sorti de chez moi. Je n’avais plus les yeux bouffis, je souriais à nouveau (difficilement, mais je souriais), je rencontrais des filles et des garçons. Je revivais enfin.

Malgré la douleur que ces attentes m’ont provoquée, je suis encore plus forte aujourd’hui et je me sens prête à enfin espérer que la vie me réserve encore des surprises.

C’était ma peine d’amour, sans amour.

-Carolanne

_________________________________________________________________

14067572_1241064989257511_4070368941279107996_n

 

Carolanne est une jeune femme de 19 ans. Caro a toujours voulu écrire. Quand elle était jeune , elle écrivait des poèmes, par la suite, elle a seulement écrit pour écrire. Sont petit rêve secret est d’être lu.

 

Laisser un commentaire

Please copy the string w5HyAS to the field below: