• Home
  • /
  • on jase!
  • /
  • Dans la tête d’une mariée le jour de son Mariage – Part 1

Dans la tête d’une mariée le jour de son Mariage – Part 1

17577677_1631801346834747_1951707624_n.jpg

Ceci est un texte très personnel que j’ai décidé de vous partager. C’est quelque chose que je voulais faire avant tout pour moi-même. Mon mariage s’est passé le 15 octobre 2016, c’était un mariage simple, mais surtout à notre image. J’espère que le récit vous plaira.

La chanson « Marry you » de Bruno Mars jouait doucement près de mon oreille et j’entendis soudainement un petit chuchotement : «  Lève-toi, tu te maris aujourd’hui! ». La seule réponse que j’ai pu donner à ma sœur fut : « Ah non pas tout de suite, revient dans 15 minutes! ». Mouep. Si tu m’avais dit que j’aurais répliqué ça à la personne qui me réveillerait le jour de mon mariage, je ne t’aurais jamais cru. Je suis le genre de fille très nerveuse, j’étais certaine de ne pas pouvoir dormir de la nuit et me lever à l’aurore, puis finalement pas du tout (en plus, je dormais avec ma sœur dans un petit lit double… je tiens à préciser que c’était mon idée. Oui oui……pour bien terminer ma dernière journée de célibataire que je disais!).  Je me suis couchée, certes, très tard la journée d’avant, mais j’étais épuisée par les préparatifs de la veille (6 heures pour monter les décorations.. outch) et le magasinage de dernière minute (petite salutation à mon cher mari qui se prélassait dans une chambre d’hôtel pendant que je courrais comme une poule pas de tête) que je suis tombée comme une tombe dès que je me suis étendue. Finalement, ma merveilleuse sœur me sort du lit après 20 minutes de retard, une bonne douche rapide (fallait bien rattraper le temps que j’avais perdu) et go chez la coiffeuse. C’est ma sœur qui m’a accompagné, elle est très précieuse pour moi, c’est ma meilleure amie et vivre ses petits moments avec elle me rende folle de bonheur.

Arrivée avec 5 minutes de retard, Danny m’accueille avec un doux sourire et sa zenattitude. Ah Danny! J’ai vraiment une relation très spéciale avec ma coiffeuse, en plus d’avoir un talent extraordinaire en coiffure, elle est d’une grande écoute et elle sait me remonter le moral en deux coups ciseaux… Bref , c’est l’un de mes humains préférés au monde entier. Elle m’a demandé si j’étais stressée et je lui répondis : « Pas pour le moment et je ne comprends pas pourquoi… » . C’était vrai, étant la personne la plus stressée au monde, je ne croyais pas être aussi zen, je crois que les gens qui m’entourait cette journée ont eu pour beaucoup. Finalement, après 1h-1h30 de fer a frisé et de pince à cheveux, j’étais parfaite, juste au moment où Danny allait mettre mon voile, ma mère arriva avec ma nièce, petit moment d’émotion comme vous pouvez vous en douter. Je vois les yeux de ma nièce de 10 ans Alison briller de mille feux, c’est vraiment un beau souvenir pour moi. Bien sûr, on ne pouvait pas passer à côté d’une photo! Je partis ensuite pour le maquillage. C’était un endroit que je connaissais, mais comme je ne me maquille presque jamais (j’avais vu l’esthéticienne qu’une fois avant le mariage pour un essai), ma maquilleuse était tout de même très chaleureuse. Après 45 minutes de coloriage de visage, j’allai pour payer au comptoir quand une horde de femmes me vit (un peu difficile à manquer avec mon voile!) et  elles me disent toute félicitation et qu’elles me trouvaient très jolie, elles étaient toutes d’une gentillesse énorme.

jessica jen et autre.jpgJessica (sœur de la mariée), la mariée, Gabrielle et Noémie (meilleures amies de la mariée)

Je réussis enfin à sortir. Je vis mon père habiller en habit dans la voiture (Oui oui, je me suis fait conduire toute la journée, comme une princesse). Il était tellement beau, je me suis sentie vraiment choyée de pouvoir vivre cette journée avec mes deux parents. Arrivé chez mes parents, j’étais entourée de mes trois demoiselles d’honneur (ma petite sœur d’amour, qui était revenu de chez la coiffeuse et mes deux meilleures amies Gabrielle et Noémie, deux merveilleuses amies d’enfance). Je n’étais pas capable de manger ni capable de rester en place, puis ma sœur me demande : « Qui va chercher les fleurs? ». Les fleurs. J’avais oublié les foutues fleurs. Mon père se propose pour y aller, je regarde l’heure, la photographe arrive dans 15 minutes, ma mère et ma nièce ne sont pas revenues de chez Danny, presque personne n’était habillé, les fleurs étaient chez le fleuriste et mon père ne connaît pas le chemin. Après un appel express à ma photographe d’arrivée un peu plus tard (je tiens a précisé qu’elle a été très compréhensive et très gentille, mais je vais plus vous parler de Marika dans la partie 2 c’est certain), je pars avec mon voile dans le vent chercher mes fleurs. J’étais hilare, quelle mariée de ce monde oublie ses fleurs?! Heureusement, ma fleuriste n’habite pas très loin de chez mes parents et je pus revenir assez tôt.

Ma mère arriva (enfin!) avec ma nièce, elles sont toutes les deux magnifiques. Je déclare : « Il est temps de mettre la robe! », nous avions 1h de retard sur mon planning, la photographe allait arriver d’une minute à l’autre et  je devais aller me préparer le plus vite possible. Arrivé dans la chambre, je mis ma robe comme je pu et appela ma mère à l’aide, en arrivant, elle m’informe que la photographe est là. Après quelques minutes, ma mère et moi avons pu voir le résultat final dans l’énorme miroir juste derrière la porte de la chambre. C’était un moment indescriptible… Ma confiance en moi n’est pas au top, rares sont les fois que je me trouve belle, mais pour la première fois de ma vie, je me trouvais magnifique.

Puis, vint LE moment, quand la fatigue, le stress, la panique vint à moi comme un raz de marée, j’éclatai littéralement, les larmes n’arrêtaient plus. Ma mère en panique qui me dit : « TON MAQUILLAGE!!!! », mais moi j’en avais marre. Je répliquais : Je m’en fou! Je ne suis pas capable maman, c’est tellement stressant et oh mon dieu et Bruno me trouve laide? Et si personne ne vient finalement? Et si j’oublie quelque chose? Si les gens n’aiment pas nos idées?». Ma chère maman me regarda droit dans les yeux et me dit : « Pourquoi tu te marie? » et je lui réponds tout simplement : « Parce que Bruno et moi on s’aime ». Elle me regarda avec un grand sourire et me dit : « Tout le reste n’a pas d’importance, on va fêter votre amour Jenn, on s’en fout si une fleur est fanée ou que les centres de tables ne soient pas droit ». C’est à ce moment que je compris réellement que toutes ses émotions n’avaient pas sa place. Je sortie de la chambre, avec un vrai sourire et que je laissai tous le stress derrière moi. Allons-y je vais me marier!

Donc voilà, pour la première partie, la deuxième viendra sous peu! Un petit merci spécial à Danny du salon Dannyka et à Marika de Marika Allaire Photographe, vous êtes mes coups de cœur!

jen parent.jpg       La mariée  avec ses parents juste avant l’arrivée. 

-Jennifer chabot

_________________________________________________________________________________________________

 

Sans titrefffffff 1

Romantique, espiègle, amoureuse des chats et des highlanders (et de son mari bien sûr!) c’est ce qui résume assez bien Jennifer dans son ensemble. En plus d’écrire sur le blog sous le pseudonyme des âmes sœurs, c’est une passionnée d’écriture, du DIY et de la vie tout simplement.

 

 

No Comments

  • France B.

    mars 29, 2017 at 9:24

    Wow j’ai adoré te lire, j’ai tout aimé tu as un don, c’est comme si j’étais là, merci pour ta grande générosité de nous avoir fais vivre tes moments magiques, je te souhaite du pur bonheur je t’embrasse la cousine France XXX

    Répondre

Laisser un commentaire

Please copy the string nhImyk to the field below: