Lettre ouverte à mon chien.

Il y a 4 ans, lors d’une journée ensoleillée, je t’ai rencontré. J’avais décidé d’aller voir les animaux à la SPA. Tu étais assise tranquillement dans ta cage. Tu avais un air déprimé. Malgré ton air triste, tu étais tellement belle. C’est à ce moment que je suis tombée amoureuse avec toi. Ça fait 4 ans déjà que tu es dans notre vie. Tu es le meilleur chien au monde. Un gros nounours. Quand on dit que le meilleur ami de l’homme est le chien, c’est tellement vrai. Tu as su me réconforter dans des moments plus difficiles. Tu as su réconforter toute la famille quand ça n’allait pas vraiment.

Maintenant, c’est à nous de te réconforter.

Mon cœur s’est brisé, vendredi, quand j’ai appris que tu étais malade et en fin de vie. Ma pauvre Shaki. Je le savais que quelque chose clochait, mais pas au point de devoir te dire adieu à ce moment-là. Le cancer a pris possession de toi. Le maudit cancer. Le maudit cancer qui brise tellement de vie.

Tu as seulement 5 ans, tu es encore jeune et pleine de vie. Je ne pense pas que tu sois prête à partir si tôt. Malheureusement, la vie en a décidé ainsi. Tu sais, jamais je ne vais pouvoir t’oublier. Tu as été mon premier vrai chien. C’est horrible, de devoir m’imaginer arrivé chez ma mère et de ne plus te voir. Ton petit visage intrigué va me manquer, ta joie de vivre va me manquer, tout de toi va tellement me manquer. Tu as été un chien exceptionnel. Tu as mérité de vivre une belle vie en entier, pas seulement 5 ans. C’est trop dur de devoir t’abandonner, mais c’est mieux pour toi. Ne pense pas qu’on ne veut plus de toi. C’est mieux pour toi. Il faut que tu cesses de souffrir. Que tu t’envoles vers le paradis des chiens pour vivre heureuse et sans douleur. J’aurai aimé pouvoir te sauver, mais c’est impossible.

Je remercie tout de même la vie de t’avoir mis sur mon chemin. Ça été de merveilleuses années à tes côtés. Je t’aime et je t’aimerais toujours. Jamais je ne vais t’oublier. Tu es gravé dans mon cœur pour toujours.

C’est avec le cœur gros que je te dis adieu. Veille sur nous ma belle shaki.

Mélanie Godin

One Comment

Laisser un commentaire

Please copy the string djcQ3g to the field below: