Pour toi, hannah baker..

Chère Hannah,

Toi et moi avons quelques cours ensemble, mais je ne crois pas que tu te souviennes de moi. D’une manière ou d’une autre, je suis toujours très discrète. Je suis plutôt le genre de personne qui connais tout le monde, mais que personne ne connait ou même remarque.

Je te regarde de loin. Je t’observe.

je suis au courant des rumeurs à ton sujet. Je n’y ai jamais cru, pas une seconde. C’est peut-être parce qu’en t’observant objectivement, je suis capable de décoder ton « body language », je ne sais pas. Tu n’es pas comme tout le monde le prétend. Tu es différente des autres.

Je t’écris cette lettre en fait parce que j’ai l’impression que tu es de plus en plus déprimée, dans ta bulle, incomprise, mal dans ta peau…
À mes yeux, tu sembles très malheureuse. C’est évident.

Je voudrais t’aider, t’encourager.

On pourrait aller discuter toutes les deux après l’école, quand tu veux. Parler de tout et de rien, de tes problèmes ou juste rire et s’amuser.

Pourquoi je veux faire ça ?
Parce que je vois tes transformations. Je connais ces signes. J’ai pensé comme toi, il y a quelques semaines. Je ne voyais plus de lumière au bout du tunnel.
Du tout.

Je veux t’aider comme on a fait avec moi.
Sans cette personne je crois que je ne serais plus ici pour t’écrire.
Au fond, tout ce que nous voulons tous c’est être aimé, apprécié, écouté…
Tu ne peux pas laisser des gens comme Marcus, Tyler ou même Justin te mettre dans ces états-là. Il n’y a personne qui doit prendre toute cette place dans ta vie. Jamais ! Ils ne valent pas la peine que quelqu’un pense à un acte aussi horrible et dévastateur. Ils n’ont pas cette importance !!

Les adultes disent toujours qu’en grandissant, tout finit par se calmer et aller de mieux en mieux. J’y crois. Depuis mes expériences passées, je peux t’affirmer, maintenant que plus le temps passe, plus tes problèmes s’arrangeront. Tu n’auras plus autant de peine, de honte et de frustration. Tout ça s’atténuera. Un jour, tout sera bien plus beau. Il faut seulement que tu sois patiente et persévérante.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille.
La vie je la vois plus comme un arc-en-ciel (c’est quétaine, hen?) Il faut beaucoup de nuages et de pluie pour que puisse apparaître toutes ces jolies couleurs. Plus l’averse est longue, plus beau sera l’arc-en-ciel.

Je serai dans le parc demain après l’école. Viens aux balançoires si jamais tu veux jaser un peu, te changer les idées.

Tu n’es pas seule, tu es importante.

xoxo

Seychelle Fournier

 

4 Comments

    • Seychelle

      juin 24, 2017 at 8:48

      Oh merci beaucoup ! C’est très gentil et très apprécié que tu prennes la peune de venir écrire ton commentaire… 😘

      J’espère aussi, en fait. J’ose ceoise que si une seule personne en détresse lit ce message, ça sauverait beaucoup de choses…

      Encore une fois, merci ! 😊
      xoxo

      Répondre

Laisser un commentaire