• Home
  • /
  • on jase!
  • /
  • Je vois un psychologue, pis il n’y a pas de problème avec ça.
Je vois un psychologue

Je vois un psychologue, pis il n’y a pas de problème avec ça.

Je vois un psychologue, et alors?

Le fait de consulter un psychologue est peut-être de moins en moins tabou, c’est vrai. Par contre, j’aimerais qu’un jour nous puissions en parler comme si c’était un rendez-vous chez le dentiste. Parce qu’après tout, un dentiste est aux dents ce qu’est un psychologue au cerveau ! La santé, peu importe laquelle, est importante.

Ma première rencontre avec mon psy est arrivée par hasard ; suite à un rendez-vous avec un médecin pour des antidépresseurs, on m’offrait également une aide psychologique sans frais au CLSC, mais je ne voulais pas d’un psychologue. J’ai rejeté toutes offres venant du CLSC que ce soit par lettres ou par appels durant plusieurs semaines.

Est-ce qu’il /elle va me juger ? Est-ce que je lui dis tout ? Est-ce que j’en ai vraiment besoin ?… Ces questions me tourmentaient trop pour me donner le courage d’accepter ne serait-ce qu’une rencontre.

Mais comme le hasard n’existe pas, près de cinq mois après mes refus,  je reçois étonnamment un appel du psychologue-même qui n’était clairement pas au courant que j’avais dit non à plusieurs reprises, me demande si je veux le rencontrer pour une séance qui par la suite pourrait devenir toutes les semaines.

J’ai accepté.

Je ne peux pas affirmer que de voir un psychologue a changé ma vie, cela fait seulement six séances. Je vois, par contre, une certaine amélioration sur mon rapport avec mes bébittes du présent et celles du passé. J’apprends à les accepter. Surtout, j’apprends à ne plus les renier ou les pousser, mais avancer avec elles.

C’est ce genre d’apprentissage qui est, je crois, primordial lorsque, comme moi, on est en train de travailler sur le renforcement de sa maigre confiance en soi.

Résultats de recherche d'images pour « psychologue adolescent »

J’ai rejeté les offres de consultation, car la première raison était toutes ces questions que je me posais, mais également pour une deuxième. Dans ma vie, j’ai consulté plusieurs fois avec différents psys qui n’ont jamais été satisfaisants. Je m’explique. Pour moi. quelqu’un de qui c’est le travail de m’aider à aller mieux mentalement et écouter mes problèmes ne doit pas me couper la parole, juger mes dires ou annuler plusieurs rendez-vous pour ne jamais me rappeler. C’est l’une de mes définitions d’un psy insatisfaisant, tu vois le genre.

Néanmoins, si j’avais une fois de plus dit non, je n’aurais pas écrit ce texte et remarquer une différence sur ma qualité de vie. Un psychologue, c’est comme une robe moulante. Tu en trouveras pleins qui te donneront de drôles de mines ou qui mettront en évidence tes plus gros complexes. Il faut quand même persévérer et chercher, parce que celle qu’il te faut est là quelque part. Tu auras trouvé la bonne quand tu te sentiras wow dedans, malgré tes complexes, cette robe saura te faire sentir belle et tu n’auras plus envie de cacher quoi que ce soit.



J’écris tout ça en fait pour te dire, à toi qui me lit, qu’il ne faut pas avoir peur de demander de l’aide. Si ta maison prend feu, appelleras-tu les services d’urgence ou tu choisis de l’éteindre toi-même avec quelques verres d’eau que tu trouves ? Demander de l’aide, ce n’est pas se déresponsabiliser. Non. Il y a une différence entre jeter ses problèmes dans les bras des autres pour ne plus s’en occuper et demander un coup de main ou une oreille attentive ! Il y a une grande différence ! Fais confiance aux autres. Les amis et la famille, s’ils t’aiment vraiment, seront là pour toi et seront touchés et honorés de savoir que tu comptes  sur eux pour leur demander de te prêter main forte.

S’ils ne veulent pas ? Cherche ailleurs, c’est que tu ne les mérites tout simplement pas. Finis de se casser la tête !

Pour terminer, je te laisse quelques numéros pour téléphoner.

Tel-Aînés : (514) 353-2463

Différents Centres d’Écoutes pour HOMMES c’est ici

Différents Centre d’Écoutes pour FEMMES c’est ici
Cyberintimidation : Cyber Aide (sans frais ) : 1-866-658-9022

Interligne ( anciennement Gai Écoute ) : 1-888-505-1010

SOS Violence Conjugale : 1-800-363-9010

Si tu veux juste parler Tel-Aide ( sans frais ) 1-877-700-2433

Centre prévention Suicide ( sans frais ) 1-866-3553

Tous les CLSC du Québec sont ici

Beaucoup d’amour à tous vous autres ♥
xoxo

 

 


Seychelle Fournier

One Comment

  • Sofia Benyahia

    novembre 17, 2017 at 7:09

    Des articles comme celui-là contribuent à rendre le monde plus vivable. Merci. Je travaille avec une équipe de jeunes psychologues qui ont adapté leur métier à notre mode de vie d’aujourd’hui. Connaissez-vous Pause Thérapie? Jetez-y un œil. Je suis là si vous avez des questions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Please copy the string 4gQPuh to the field below: