Lettre

Lettre à moi de moi à 7 ans.

Est-ce moi ou il y a beaucoup de modes sur Facebook, comme le Ice Bucket Challenge? Présentement, il y a la mode « Tagguer votre amie et si elle ne répond pas en dedans de 5 minutes, elle vous doit vous payer (insérez ici le fast-food de votre choix) ou aussi « Les plus belles filles ont leur nom qui commence par A ou M ». Je ne vais pas parler de celles que j’ai énumérées, car je crois qu’elle ne sert à rien.

En fait, je vous parlerai des articles avec le titre suivant « Voici ce que les personnes âgées aimeraient que les jeunes sachent ». Je trouvais qu’au premier article, les réponses étaient très intéressantes, mais au 50e article sur le même sujet, ça devenait redondant.

Dernièrement, j’ai lu le livre « Retrouver l’enfant en soi » de John Bradshaw. C’est étrange sur le coup, mais pour ceux qui n’ont jamais vécu comme un enfant, c’est un livre très intéressant à lire.

C’est là que j’ai eu l’idée d’écrire une lettre à la fille que j’étais à 7 ans en disant ce que j’aurais aimé savoir avant.

 

Salut Gabrielle,

Ça fait étrange de t’écrire alors qu’on est presque à 20 ans d’intervalle. Je t’écris, car je veux te donner des trucs qui te permettront d’avancer plus facilement dans la vie. En plus, je sais très bien que tu aimes les listes, donc je te faciliterai la tâche. Voici les 7 commandements que j’aurais aimé savoir à ton âge :

Le changement n’est pas ton ennemi. Dans la vie, il y a tant de choses qui nous arrivent. On peut changer d’amies, d’écoles, de maisons, de villes, de travail, etc. Ce que tu dois savoir c’est que les changements te permettront d’acquérir une merveilleuse qualité : l’adaptation. Quand tu vis énormément de changement, tu dois apprendre à t’adapter à n’importe quelle situation. Sache que tout ce qui nous arrive ne nous arrive pas à nous, mais pour nous. Tu comprendras la définition de cette phrase à tes 24 ans.

Les intimidateurs utilisent la violence pour cacher leur manque de confiance. Dans les cours d’école, on a toujours pensé que les jeunes imposants avaient le pouvoir. Veux-tu que je te dise? Fait juste leur demander pourquoi ils font ça et ils ne sauront même pas quoi te dire. Ils doivent se défouler sur une personne pour augmenter leur statut social. Ce n’est pas parce qu’ils s’attaquent à toi que tu es faible, au contraire, ils s’acharnent sur ceux qui attirent l’attention. Donc, c’est toi qui détiens le pouvoir, il faut juste que tu saches l’utiliser pour imposer ton respect. Tu l’apprendras à tes 22 ans.

Vivre un échec ne veut pas dire que tu en es un. Ce n’est pas parce que tu as eu une mauvaise note à un test que tu vas juste avoir des échecs jusqu’à la fin de tes jours. Il faut simplement que tu tournes la page et que tu t’améliores. Je vais t’avouer, c’est un élément que j’ai appris et compris dernièrement. Tout le temps que tu prends à repenser à ton échec, tu pourrais plutôt l’utiliser pour trouver une solution. Il faut être focus, proactif et positif. C’est le combo du succès.

Ce n’est pas le nombre d’amis qui comptent, mais la qualité. Tu vas me dire : « Mais c’est tellement cool d’être populaire », je vais te dire quand tu vas avoir une peine d’amour plus tard, tu essayeras de voir combien d’amies seront là pour toi. Tu dois arrêter de te donner un personnage pour avoir le plus d’amies possible. Apprends à être toi-même et c’est là que tu verras qui t’apprécie vraiment. Je vais te conter une histoire que tu vivras à tes 21 ans. À l’université, tu iras à une soirée pour voir l’homme de tes rêves et lui fera tout pour t’ignorer. Tu vas te mettre à pleurer et rendue à ton appartement, une amie te textera pour voir comment a été la soirée. Au moment où tu lui écris que c’était vraiment nulle, elle t’appelle pour que vous aillez prendre une marche en plein mois de février à minuit sous la neige avec un thé. Tu pourras connaître cette merveille seulement Cégep dans un autobus de ville.

Quand on a la détermination, on peut tout faire. je te jure ma grande, tu ne sais pas encore tout ce que tu vas accomplir dans la vie. Je ne peux pas tout te dire, car je veux te garder la surprise. La seule chose que tu dois savoir c’est que quand on travaille fort et qu’on a des objectifs précis, tu peux tout faire. Rien n’est impossible dans la vie!

Who cares. ARRÊTE D’AVOIR PEUR DE DÉRANGER! Je sais c’est une grosse demande, car si tu pouvais être de la même couleur que les murs, tu le ferais. Je sais d’où vient cette envie de ne pas vouloir déranger, mais fait ce que tu as envie bon sens. On vit dans un monde où les gens sont authentiques ou font semblants d’être une autre personne. Peux-tu s’il-te-plait être toi-même, car faire semblant ça ne sert à rien sauf t’épuiser.

Sois ta meilleure amie. c’est le titre d’un livre et je te jure, ça va-t’en apprendre beaucoup. On a souvent des attentes envers les autres, mais tu dois savoir que tu es la seule à avoir la clé de ton bonheur. C’est kitch comme phrase, mais c’est si vrai. Si tu passes ton temps à attendre que quelqu’un t’achète des fleurs quand tu auras réussi quelque chose, tu vas attendre longtemps. Récompense-toi, amuse-toi et apprécie ce que tu fais.

Voici ce que j’aurais aimé qu’on me dise quand j’avais ton âge pour être plus fonceuse, positive et authentique. Je sais que tu n’as jamais osé être un enfant, mais je te jure que tu feras partie de moi, car après toutes ces leçons je peux oser sauter dans les flaques d’eau, chanter à tue-tête dans ma voiture et manger des biscuits sans culpabilité. Je t’aime fort! N’oublie pas d’être authentique et de dire merci à la vie.

 

Et vous, qu’aimeriez-vous dire à celle qui vous étiez à 7 ans?

 

 


Gabrielle Richer

Laisser un commentaire

Please copy the string gp1bj8 to the field below: