incertitude

Incertitude, je te déteste.

Les émotions peuvent parfois nous submerger. L’amour, la peur, la haine. Chacune d’entre elles peut prendre une telle ampleur dans nos vies que rien d’autre n’a d’importance. Elles nous engloutissent, à un tel point que nous avons l’impression de nous noyer.

Parfois, les émotions deviennent presque impossibles à contrôler. Nous pouvons aimer d’un amour si intense que tout le reste semble disparaître. Nous pouvons être terrorisés au point qu’aucune pensée rationnelle ne peut nous faire revenir à la raison. Haïr, d’une haine si puissante qu’elle nous motive parfois à changer les choses, que nous ayons raison ou tort.

Mais pour moi, l’une des pires émotions que nous pouvons ressentir est l’incertitude. Lorsque pendant un bref instant, presque toutes les émotions imaginables sur Terre s’emparent de vous et vous empêchent de respirer. Parce que vous ignorez ce qui va arriver, ce qui vous attend et que vous redoutez la réponse.

love photography girl Black and White smoke vintage indie Grunge ...

(credit photo: rebloggy)

Vous vous faites des scénarios. Plus souvent les pires que les meilleures. Envisager tout ce qui pourrait mal tourner. Vous vous retrouvez à bout de souffle d’une certaine façon, parce que vous commencez à paniquer. Vous tendez tant bien que mal de vous calmer, mais vous n’avez toujours pas de réponse. Alors, l’incertitude vous rattrape.

L’incertitude est plutôt horrible à vivre. Je déteste ne pas savoir. Je déteste m’imaginer le pire, même si je suis plutôt douée là-dedans. Et je déteste par-dessus tout l’incertitude lorsqu’elle est reliée à nos proches. L’incertitude par rapport à ce qui va leur arriver.



Lorsque soudainement l’avenir de ceux que nous aimons semble prendre un sens différent, sans que nous puissions réellement savoir lequel, c’est comme si le monde s’écroulait sous nos pieds. Que ce soit un humain ou même notre animal de compagnie, le sentiment reste assez semblable. L’amour que nous éprouvons pour eux semble subitement dupliquer. Comme si on en prenait conscience d’un seul coup. Mais au lieu de nous emplir de bonheur, elle nous remplit de tristesse et de peur. Parce que nous savons que l’amour est souvent bien loin d’être suffisant, peu importe sa force.

Puis, la tristesse nous emporte, alors que l’amour nous rappel de bons souvenirs. On se demande si d’autres suivront. L’incertitude nous fait redouter le pire. C’est comme si nous étions persuadés que tout était fini, sans même avoir des preuves concrètes.

Avec la tristesse et l’amour, vient évidemment la peur. Parce que perdre un être cher est l’une des pires craintes de tous.

Et puis, subitement, l’incertitude disparait. La réponse est là, devant nous. Et lorsque l’incertitude est liée à quelqu’un que nous aimons, je crois qu’il n’y a que deux émotions qui peuvent suivre la réponse. Une épouvantable, dure à imaginer. Et la meilleure, le soulagement. Lorsqu’on réalise que tout va bien.

Chacun vit le soulagement à sa façon. Certains vont rire, dires des blagues. D’autres vont pleurer, laisser retomber le tout. La pression sur nos épaules semble s’évaporer petit à petit. Nous respirons de nouveau. (Enfin, si vous n’êtes pas en larmes.)

Parfois, j’aimerais mettre mes émotions sur pause. Ne plus rien ressentir. J’étais plutôt douée là-dedans quand j’étais plus jeune. Tout arrêter, comme si on ne faisait qu’appuyer sur un bouton.

Pourtant aujourd’hui je sais bien que ce n’est pas une solution, au contraire. Ces émotions sont ce qui nous rend humains. On ne peut avoir les plus belles sans éprouver les pires également. Ne plus les ressentir pendant quelques instants pourrait être libérateur, évidemment, mais au moment du retour, ça serait comme un tsunami. Elles reviendraient d’un seul coup et vous n’auriez aucune chance contre elles.

Les émotions sont difficiles à vivre. Elles peuvent parfois être si impitoyables ! Mais au fond, c’est peut-être ce qui rend la vie aussi incroyable. Parce qu’elles créent qui nous sommes.

 

 

 


Gabrielle Charron

Laisser un commentaire

Please copy the string 1f5nUt to the field below: