L’endométriose ce mal dont j’ai souffert

L’endométriose est une maladie peu connu des gens mais de plus en plus on commence à en parler un peu partout sur Internet.

Un matin à l’aube de mes 43 ans je me suis retrouvé à avoir des règles douloureuses et de gros caillot lorsque j’avais mes règles. Prenant la pilule depuis toujours pour réduire mes menstruations à un cycle très léger, je n’ai pas trop compris ce qui m’arrivait.

Ce jour-là, après avoir mis un tampon super, je me suis retrouvé à devoir le changer après 30 minutes.

Après un rendez-vous chez ma gynécologue je me suis fait poser un stérilet Mirena que j’ai eu 5 ans, aucun problème et aucun saignement pendant 5 ans.  Lorsque je suis retourné pour l’enlever et en remettre un autre, après seulement 4 mois j’ai commencé à avoir des problèmes.

Mes règles sont devenues abondantes et j’ai commencé à avoir d’énorme caillot et des saignements qui n’en finissaient plus. Après une consultation je me suis fait opérer pour enlever un fibrome qui selon toute vraisemblance était la cause de mes saignements.

Le premier mois après, n’ayant plus de stérilet je me suis retrouvé à recommencer à saigner et cette fois-ci le mois suivant était pire que celui d’avant. Lors de mes menstruations j’en étais rendu à prendre 3 advils et 2 tylenols aux 4 heures afin de réduire la douleur.

Depuis quelques temps je saignais continuellement avec des caillots aussi gros que mon pouce pendant presque 3 semaines sans arrêt avec une pause d’à peine 3 jours entre chaque nouvelle menstruation.

Crédit photo : https://unsplash.com

Après une nuit où j’ai carrément fait un lac de sang jusqu’à la salle de bain et où ma fille a dû me ramasser à la petite cuillère, j’ai passé à un doigt de m’évanouir. Le lendemain je me suis finalement déplacé à l’hôpital car j’étais très faible (je faisais effectivement de l’anémie).

Mon opération a été devancé dû à la gravité de mon état et j’ai donc été opéré une deuxième fois 5 mois après mon autre opération et cette fois-ci j’ai eu la thermocoagulation de l’endomètre.

Cela fait maintenant plus d’un mois que j’ai eu mon opération et je n’ai plus aucune règle, aucune douleur. Je vais me croiser les doigts en espérant que cette fois-ci soit la bonne avant ma pré-ménopause qui tarde je dois bien l’avouer car j’ai quand même 49 ans.

Alors chère(s) mesdames si vous souffrez de l’un ou l’autre des symptômes ci-bas, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue même si vous êtes jeunes.  Les hommes ne sont pas très au courant de ce mal et de plus quand on en souffre on ne s’entraîne plus vraiment et au manque drastiquement d’énergie.

L’endométriose, c’est quoi ?

Chez une femme atteinte d’endométriose, du tissu présentant les mêmes caractéristiques que l’endomètre se développe hors de l’utérus, dans des localisations anormales sous forme de ce qu’on appelle des lésions d’endométriose.

Sous l’influence des hormones au moment des règles, tout comme l’endomètre, ces ilots de tissus saignent, ce qui donne à une réaction inflammatoire et provoque des douleurs et des adhérences avec d’autres organes.

Crédit photo : https://www.gynandco.be

Les symptômes courants

Le symptôme le plus courant de l’endométriose est la douleur pelvienne. Cette douleur survient souvent avant ou pendant les menstruations, mais elle peut également être ressentie à d’autres moments. Les symptômes ne sont pas les mêmes pour toutes les femmes et dépendent de l’emplacement de l’endométriose.

Les crampes menstruelles intenses

Les crampes menstruelles causées par l’endométriose sont différentes des crampes menstruelles normales; elles sont plus intenses et commencent parfois plus tôt dans le cycle en plus de durer plus longtemps.

Les rapports sexuels douloureux

L’endométriose peut occasionner de la douleur en profondeur dans l’abdomen ou la région pelvienne pendant ou après les rapports sexuels.

La douleur en urinant ou en allant à la selle

Les femmes atteintes d’endométriose ressentent parfois ce genre de douleur pendant leurs menstruations. Dans les cas où la vessie et les intestins sont gravement touchés par l’endométriose, la douleur pourrait se faire sentir même entre les menstruations.

La douleur dans le bas du dos ou à l’abdomen ou la douleur pelvienne chronique

Certaines femmes ressentent des douleurs pelviennes et abdominales qui ne sont pas liées à leur cycle menstruel, sur une base quotidienne depuis 6 mois ou plus.

Les autres problèmes gastro-intestinaux, comme la diarrhée, la constipation et la nausée

Les femmes atteintes d’endométriose peuvent ressentir ces symptômes pendant les menstruations.

Les symptômes rares

Dans certains cas rares, l’endométriose est très étendue et la femme atteinte peut ressentir les symptômes suivants, généralement pendant ses règles :

La douleur aux jambes ou la sciatique

Ce type de douleur signale que l’endométriose touche des nerfs.

Les saignements rectaux ou le sang dans l’urine

Ce type de douleur signale que l’endométriose touche les intestins ou la vessie.

L’essoufflement

Ce symptôme signale que l’endométriose pourrait avoir atteint les poumons ou le diaphragme.

 

Voici des sites qui parlent du sujet :

https://www.yourperiod.ca/fr/endometriosis/what-are-the-symptoms-of-endometriosis/

https://www.gynandco.be/fr/lendometriose-cest-quoi/

https://www.endofrance.org/la-maladie-endometriose/qu-est-ce-que-l-endometriose/

QUELLE EST VOTRE RÉACTION?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

© Copyright - Le flamant rose. Tous droits réservés.