Ton corps, c’est ton choix.

Il y a quelques semaines, Lysandre Nadeau s’est lancé sur Onlyfans. Un véritable scandale, selon plusieurs. Des commentaires horribles sur le fait qu’elle était une prostituée et qu’elle montrait le mauvais exemple ont apparu par milliers sur les réseaux sociaux. En lisant ces commentaires, j’étais littéralement découragé par la race humaine. Je me suis dis à cette instant, c’est SON corps. Pourquoi elle s’empêcherait de faire ce qu’elle veut avec?

À lire également : j’assume enfin mon corps et les imperfections qui viennent avec.

Selon moi, si une femme a envie de faire de l’argent avec son corps ou de l’exposer, c’est son droit. Son corps lui appartient et sa liberté aussi. Si Lysandre Nadeau à envie de se payer un voyage en exposant ses attributs, pourquoi pas? Sérieusement, quelle est la différence entre partager des photos contre de l’argent ou faire de l’argent avec des vidéos pornographiques? Je découvre un réel problème d’ouverture d’esprit et de liberté.

corps
Crédit : Photo par Oleg Ivanov sur Unsplash

Ce n’est pas seulement la liberté de faire de l’argent avec son corps, c’est aussi la liberté de s’exposer comme bon nous semble. C’est de pouvoir mettre une photo sensuelle sur instagram sans se faire traiter de pute ou d’agace. C’est d’avoir couché avec un certain nombre d’hommes sans se faire traiter de salope.

Pourquoi, c’est si grave d’être fier de son corps? 

J’ai découvert une femme sur Onlyfans, dernièrement. Cette femme a dit une chose très intéressante : « pas parce que je mets des photos et vidéos sexy que vous avez un quelconque droit sur mon corps ». C’est exactement ça. Nous avons un réel problème de liberté de son corps. Non, ce n’est pas parce que tu as dépensé 20 $ pour voir des photos d’une femme nue que son corps ou les photos t’appartiennent. Son corps c’est SON corps. C’est très simple, il me semble.

Je suis fière des femmes qui osent enfin montrer leurs corps et prouvent que nous avons la liberté de notre corps. Chaque femme qui ose va peut-être réussir à changer la mentalité des gens.

C’est simple, nous avons le droit de faire ce que l’on veut et de nous assumer. 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

 

 

© 2020 Copyright Le flamant rose. The issue - Développé par Fuelthemes. Propulsé par WordPress.