Le Covid-19 et l’impuissance envers nos enfants

La situation actuelle du Covid-19 me rend tellement anxieuse. Comment pourrais-je ne pas me sentir responsable si mes petits contractaient ce monstre?

Kylan n’a qu’un mois, il est tellement innocent de tout ce qui l’entoure encore, je ne peux même pas le protéger de moi en le laissant à 2 mètres de moi, il a besoin de mes bras constamment… Et Théo? Petit homme de 2 ans et demi qui pense déjà tout savoir à son âge, mais qui ne comprend pas pourquoi il ne peut plus venir à l’épicerie avec moi, cette activité qu’il aime tant. Il ne comprend pas pourquoi Maman déballe son épicerie au complet dehors sur le balcon avec l’aide de papa qui lave chaque produit.

« Jamais je n’aurais pensé que je désinfecterais une boîte de biscuits sur mon balcon avant de la rentrer dans ma maison »

Quand la peur pour la sécurité de tes enfants te ronge les os, que tu essaies de tout planifier, tout désinfecter, de penser à l’inventaire de ta journée, de celle de ton mari, celles de tes chiens pour être sûr que notre petite maison est et restera un lieu sûr et sécuritaire, ça en devient épuisant. On ne veut manquer aucun détail, on ne veut pas tourner les coins ronds dans cette situation. En fait, on ne peut pas se le permettre, c’est comme jouer à la roulette russe et je ne me le pardonnerai jamais si cela devait s’arrêter sur un de mes fils. Mon mari, par chance, est en confinement à la maison, je n’ai pas à m’inquiéter sur son environnement de travail, s’il a croisé des gens, s’il a touché à des objets reçus venant de l’extérieur ou même d’autres pays. On tente de faire rentrer le moins possible le monde extérieur qui se situe à nos limites de terrains.

Covid enfant
Crédit photo : Par Kelly Sikkema sur Unsplash

Mais comment faire pour ne plus se sentir comme étant LA chef de la sécurité de la maison? Comment être sûre que chaque personne de la maisonnée n’a pas tourné un seul coin rond? Comment avoir à nouveau confiance en eux? Comme des enfants, on ne peut pas garder un œil attentif sur chacun. Je ne peux pas les enfermer dans la maison comme dans une prison. Je dois les laisser aller dehors, dans le garage, mais comment savoir si personne n’a passé avant eux, ni même le chien du voisin ?

Tout ce qui manque à ma vie et à vos vies, j’imagine, c’est des lunettes d’espions à rayons Microbes que je nommerai, des lunettes qu’on pourrait voir chaque dépôt de microbes du Covid-19 étalés sur les objets, sur les gens, sur les poignées de porte surtout. Cela nous faciliterait beaucoup, mais surtout, il nous aiderait à réduire le poids énorme nommé anxiété que je porte sur les épaules pour la sécurité de mes fils.

En attendant que ce souhait se réalise, tout ce que je vous conseille, c’est de vous trouver une solution qui vous aidera à réduire la pression, pleurer, danser, faites du yoga, prenez une douche froide, crier, peu importe, prenez un moment pour vous.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

 

 

© 2020 Copyright Le flamant rose. The issue - Développé par Fuelthemes. Propulsé par WordPress.